Je ne pouvais passer à côté de l'oeuvre littéraire qui est à l’origine de la popularisation du mythe des vampires !

Hé coucou tout le monde !  Je vous retrouve pour vous parler d’un classique de la littérature fantastique, et qui est devenu à lui seul une référence. C’est bien évidemment le roman “Dracula” de Bram Stoker dans une édition publiée chez Le Livre de Poche.

 

C’est un livre qui me faisait envie depuis des années, et qui traînait sur une étagère de ma bibliothèque depuis autant de temps ! 🙄 Fan des univers autour de ces vampires horrifiques, je ne me voyais pas passer à côté de l’oeuvre à l’origine de la popularisation du mythe des vampires.

( résumé de "dracula" )

Petite précision : dans ce roman, on n’a pas le point de vue de Dracula car ce n’est pas un protagoniste “présent”, sauf un peu la première partie. Disons que ce n’est pas un acteur dans la narration principale… Je sais pas si ça veut vraiment dire quelque chose ce que je dis ! 😂 Je m’attendais à avoir ses écrits à un moment, mais pas du tout. 😕 Il va simplement faire des apparitions ou alors avoir une présence invisible autour de ses proies. 

 

L’histoire se déroule en trois parties : d’abord avec le carnet de voyages de Jonathan Harker en Transylvanie où il est invité dans le château du comte Dracula. Il échange à de nombreuses reprises avec son hôte jusqu’à se rendre compte de choses étranges mais aussi, et surtout, le fait qu’il est finalement prisonnier du château. On poursuit ensuite avec le journal intime de sa fiancée, Mina, et celui de sa meilleure amie, Lucy, en plein coeur de la ville de Londres où Dracula séjourne et commence à faire des ravages dans l’ombre. Enfin, on termine avec la dernière partie qui est davantage centrée sur les notes de l’acolyte du Dr. Van Helsing au cours de cette véritable enquête surnaturelle pour découvrir l’origine de ce mal et l’anéantir. 

Je dois dire que je partais avec une certaine appréhension. Déjà parce que je pense que j’idéalisais un petit peu trop le roman, mais aussi à cause de l’époque à laquelle il a été écrit. J’avais peur de retrouver une plume trop ancienne et assez lourde. 🤔 Finalement, jai été agréablement surprise puisque, même si on y reconnaît un langage soutenu typique de cette époque victorienne, la lecture reste tout à fait fluide et agréable. Un brin poétique même !

 

Cela dit, j’ai trouvé ça particulièrement drôle d’utiliser un paragraphe complet de flatteries pour dire un simple “merci” à son interlocuteur. 😂 Je sais que c’était commun pour l’époque de s’exprimer de cette manière. Mais c’était quand même drôle quand on y pense ! Aujourd’hui, on est synthétique et on va à l’essentiel.

Je ne m’attendais pas finalement à un récit de type “enquête”, mais plutôt à quelque chose à la limite de l’horreur. Néanmoins, la partie avec Lucy était très intéressante puisqu’on voit peu à peu l’influence du vampire sur cette humaine et les dégâts qu’il peut causer tel un véritable fléau. Par contre, je vais être honnête : ce roman contient de très longues et parfois même fastidieuses descriptions ! Ca reste cohérent puisque que nous sommes sur une narration sous forme de journal intime, de notes ou de lettres, mais ça reste assez lourd parfois… 

Une narration sous différents points de vue et un style qui en fait son originalité. Pas si éprouvant à lire que ça, finalement !

Fun fact (et très léger spoiler) : la partie sur la transfusion sanguine ne me semble pas réaliste. Grâce à mon super infirmier de chéri, je sais qu’on ne peut mélanger des sangs de groupes sanguins différents sans que cela ne soit fatal pour le patient… Lucy a 4 donneurs différents sans aucune vérification. Ça m’a bien fait sourire ! Mais bon, à l’époque (1897), nous n’avions pas les connaissances d’aujourd’hui en ce qui concerne la médecine.

 

Pour résumer mon avis : je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire, mais j’ai été ravie de découvrir ce classique ! Je pense que c’est à lire au moins une fois. De mon côté, j’apprécie énormément les vampires sombres et horrifiques comme on peut le voir dans les ouvrages de Anne Rice. Finalement, chaque auteur s’est approprié cette créature surnaturelle de bien des manières, jusqu’à même briller au soleil… 🤣

NOTE
2.5/5

Est-ce que vous l’avez déjà lu ? Vous lisez ou regardez parfois des oeuvres avec des vampires ?

Plus largement, quel classique de la littérature vous tente ou quel est celui qui vous a marqué ?

Livromancienne

Livromancienne

la liseuse de bonnes aventures

Bienvenue sur ce blog ! Je partage ici toutes mes aventures livresques et bien d’autres choses encore. Mes découvertes cinématographiques ou encore les jeux vidéos qui me font perdre la notion du temps et aussi toute ma patience ! J’espère que vous prendrez du plaisir à découvrir ces quelques pages, autant que j’en ai eu à les écrire.

Découvrez mes autres avis lectures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.